Imprimer

Les problèmes d’infrastructure des data centers limitent la valeur des applications métier

Écrit par Philippe Collier on . Rubrique: Études

Selon une étude IDC intitulée « The Datacenter’s Role in Delivering Business Innovation »*, ces difficultés limitent l’aptitude de l’IT à supporter l’innovation métier et à optimiser la valeur métier obtenue des investissements dans les systèmes d’information.


Parmi les difficultés évoquées par 84 % des 500 professionnels de l’IT ayant répondu à l’étude (en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et en Amérique latine) et dont les performances de l’infrastructure de data center ne sont pas satisfaisantes, citons les suivantes : la consommation électrique (27 %), l’espace au sol (27 %) et le refroidissement (25 %), sans oublier les déséquilibres de capacité entre sites. En France, c’est l’espace au sol qui pose le plus de difficultés (pour 32%).


L’étude révèle les motifs les plus fréquents de cette situation préoccupante, à savoir :

  • des data centers obsolètes - 57 % des participants de l’étude admettent que leurs data centers sont peu efficaces, voire pas du tout. Ils sont 60% en France.
  • des opérations de data center fragmentées - Étant donné que le personnel chargé de l’informatique et des infrastructures gère différents aspects des opérations de data center, les organisations n’ont pas la possibilité d’implémenter des règles, des métriques ou des processus cohérents.
  • des informations de data center incohérentes - Sans une bonne visibilité des principales métriques relatives à l’infrastructure de data center, les décideurs ne peuvent pas planifier avec précision la capacité, détecter de façon proactive les problèmes potentiels ni optimiser l’allocation de ressources telles que la consommation électrique, le refroidissement, la connectivité réseau, les racks et l’espace au sol.

L’étude souligne que les outils de gestion de data center sont souvent manuels et fragmentés. Elle indique qu’une approche plus unifiée de la gestion de l’infrastructure de data center (Data Center Infrastructure Management, DCIM) permettrait aux organisations de mieux rentabiliser leurs investissements dans leurs data centers existants et de mieux supporter l’innovation métier basée sur l’IT.


* Livre blanc sponsorisé par CA Technologies (novembre 2012)