Imprimer

Une méthode pour évaluer l’impact des délocalisations du luxe français

Écrit par Philippe Collier on . Rubrique: Méthodologie

La délocalisation est un problème brûlant dans le contexte actuel d’inquiétude pour la pérennité des emplois et des industries. Pourtant, il n’existait jusqu'à ce jour aucun moyen de mesurer vraiment les conséquences des délocalisations.


On comptabilise en général ce qui peut être économisé au niveau des salaires, des charges, des achats de matériaux et de machines et ce qui sera dépensé en frais de transports.
Mais qu’en est-il des risques de contrefaçon et des coûts cachés pour la collectivité ? Car lorsque l’on délocalise une activité, c’est tout un pan de l’économie qui peut rapidement disparaître entraînant d’autres activités dans la chute.


Redonner sens au « Made in »
Le haut de gamme et le luxe n’échappent pas à ce processus. C’est ainsi que les savoir-faire dans le textile, la maroquinerie, la joaillerie par exemple sont la base du luxe. Si demain ce substrat disparaît, les marques perdront une part de leur valeur et de leur identité.

Le Centre du luxe et de la création* a décidé il y a deux ans, avec le soutien de la DGCIS du ministère du Redressement Productif, de remédier à cet état de fait en construisant une nouvelle méthode d’analyse pour mesurer l’impact d’une délocalisation, en l’appliquant au luxe, secteur stratégique pour la France.

« L’Offshoring Management » est destiné à favoriser les stratégies porteuses d’avenir et à redonner sens au « Made in ».  Il permet de mesurer, au cas par cas, non seulement les coûts directs et indirects, mais également des paramètres hors exploitation tels que le niveau de qualité, l’impact sur l’image ou la protection de la propriété intellectuelle.

 Les premières conclusions et typologies des délocalisations et de leurs impacts ont été exposées à l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu le 24 octobre 2012 - 9h/13h au ministère du Redressement Produc

www.centreduluxe.com


* Le Centre du luxe et de la création est le think tank et le do tank de référence des métiers du luxe et de la création. Il a pour but d’inventer et construire les voies d’avenir du luxe à travers ses dimensions créatives, sociologiques et économiques. Adossé au cabinet Carles & Associés, spécialiste en prospective, stratégie et communication, le Centre constitue un pôle d’excellence en matière de réflexion de long terme et de conseil.