Imprimer

Thesaurus Bercy V2 : extension de la méthodologie à la valorisation financière des actifs immatériels

Écrit par Super User on . Rubrique: Méthodologie

Remis fin 2011, le rapport Thesaurus Bercy était la première méthodologie française robuste de la mesure des actifs immatériels de l’entreprise. Cependant, il y manquait la valorisation financière du capital immatériel et in fine de l’entreprise. Ce manque sera comblé, en septembre prochain, avec la présentation de la version 2.

Officiellement remis le 7 octobre 2011, Thesaurus Bercy était le premier rapport présentant une méthodologie robuste de la mesure des actifs immatériels de l’entreprise. Depuis sa sortie, ce rapport, en accès libre sur le site Internet de l’Observatoire de l’Immatériel, a été téléchargé plus de 900 fois.
Cette méthodologie de mesure extra-financière est maintenant appliquée dans l’évaluation de PME comme de grandes entreprises.

Initiée par le cabinet Goodwill-management et développée avec de nombreux contributeurs sous l’égide de l’Observatoire de l’Immatériel, Thesaurus Bercy est devenue la méthodologie française de référence pour la mesure du capital immatériel, comme l’avait souhaité Christine Lagarde en confiant cette mission à Alan Fustec.

Cependant, il manquait à cette première version une méthodologie robuste de valorisation financière du capital immatériel et in fine de l’entreprise. Ce manque va être comblé avec la version 2 qui sera présentée à la rentrée en septembre.

Elle développera en particulier une technique patrimoniale basée sur la valeur de remplacement des actifs et une autre basée sur les revenus futurs permettant d’obtenir la valeur de rendement du capital immatériel et d’en déduire la valeur de l’entreprise. Dans les deux cas, ces techniques intègrent l’évaluation extra-financière des actifs immatériels.

Toujours réalisée pour l’Observatoire de l’Immatériel, sous la direction scientifique de Goodwill-management, Thésaurus Bercy V2 sera dans un premier temps diffusée qu’auprès des membres adhérents de l’Observatoire.

www.observatoire-immateriel.com